TV Shows
Image default
Health

Dans les cours de pharmacologie des écoles de médecine

Les étudiants apprennent les mécanismes d’action d’un grand nombre de médicaments. Les propriétés pharmacocinétiques de ces médicaments sont également abordées de manière approfondie tout au long de leur formation. La décision de savoir si un médicament particulier estprescrit, la posologie et l’horaire de ce médicament, ainsi que les informations pharmacologiques sur le médicament sont fondées sur la pharmacologie.

 

Les pharmacologues peuvent être amenés à s’adonner à des activités de pharmacovigilance s’ils veulent rester à jour dans leur profession. Cette branche de la pharmacologie est liée à la pharmacothérapie et à la pharmacocinétique, qui s’intéresse à l’effet des médicaments sur les organismes vivants. La pharmacovigilance consiste à https://www.pharmacol-fr.org/covid19-foire-aux-questions/1092-chloroquine-hydroxychloroquine-nivaquine-plaquenil-c-est-quoi  suivre les effets indésirables des médicaments (EIM) connus ou suspectés. Les EIM peuvent être difficiles à diagnostiquer car les symptômes n’apparaissent souvent que longtemps après que le patient a commencé à prendre des médicaments, période pendant laquelle de nombreuses personnes prennent plus d’un type de médicament. Pour identifier un EIM, il faut le comparer aux médicaments pris par des patients similaires qui ne présentent pas la réaction suspectée.

Les pharmacologues travaillent également à la mise au point de nouveaux médicaments,

ce qui constitue une part importante de la recherche de meilleurs traitements pour les patients. Dans ce processus, les pharmacologues doivent tenir compte de divers facteurs, dont la pharmacocinétique et la pharmacodynamique du médicament. La pharmacocinétique est l’étude de la façon dont un médicament se déplace dans l’organisme, tandis que la pharmacodynamique est l’étude de la façon dont un médicament affecte l’organisme. Ensemble, ces deux facteurs permettent de déterminer l’indice thérapeutique d’un médicament, c’est-à-dire la quantité de médicament que l’on peut administrer avant qu’il ne devienne toxique.

 

La pharmacologie a beaucoup progressé ces dernières années et les pharmacologues sont désormais en mesure de développer des thérapies ciblées, plus spécifiques à chaque patient. Cette approche permet deprescrire des doses plus faibles de médicaments, ce qui réduit le risque d’effets indésirables. De plus, les pharmacologues sont également capables de développer des thérapies qui fonctionnent en synergie avec d’autres médicaments, ce qui peut améliorer l’efficacité du traitement.

Related Posts

Cosmetische ingrepen

Remedios caseros para la gota: cómo tratar la gota con sales de Epsom

How do you get the right squash equipment